Be Sociable, Share!

    Risques associés à l’exposition au soleil

    Les rayons ultraviolets (UV) sont invisibles à la lumière du jour et reconnus pour causer des coups de soleil et des cancers de la peau. La couche d’ozone filtre une partie des rayons UV, mais il y en a de plus en plus qui frappent la terre parce que la couche d’ozone s’amincit sans cesse.

    Comme l’exposition aux rayons UV est cumulative, le contact direct avec la lumière du soleil, même pendant de brèves périodes, peut causer à long terme plusieurs problèmes de santé pour les yeux, dont beaucoup font leur apparition sans qu’il y ait nécessairement de symptômes. Afin d’aider à réduire les dommages causés à vos yeux par les rayons UV, réfléchissez aux conseils suivants :

    • Attention aux sources puissantes d’exposition aux rayons UV au travail. Le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail indique que les travailleurs à risque  d’une exposition aux rayons UV comprennent les suivants : ceux qui travaillent à l’extérieur, les travailleurs de la construction, les préposés au séchage de la peinture et de la résine, les opérateurs de torches à plasma, les soudeurs, les agriculteurs, les préposés à l’irradiation des aliments et des boissons, les coiffeuses, les travailleurs de laboratoire, les techniciens d’éclairage et les travailleurs de la lithographie et de l’imprimerie, ainsi que les agents de police.
    • Reconnaissez les sources artificielles de rayons ultraviolets. Par exemple, divers types de lampes à rayon UV, torches de soudage à l’arc et lampes aux vapeurs de mercure. Dans les cabinets de dentistes et de médecins, les rayons UV peuvent servir à tuer les bactéries, créer des effets de fluorescence, faire sécher les résines et donner des traitements de photothérapie. Les lits de bronzage utilisent aussi les rayons UV.
    • Portez des lunettes solaires, des lunettes d’ordonnance ou de sécurité dont les lentilles sont revêtues d’une couche anti UV. La lumière du soleil est de loin la principale source de rayons UV. L’exposition à ces rayons UVA et UVB, ainsi que les sources artificielles de rayons UVC, peuvent causer des dommages oculaires à long terme, y compris les suivants :
    • Si vous portez des lentilles cornéennes correctrices, vous pourriez choisir celles avec filtre UV pour ajouter une couche de protection supplémentaire contre les rayons UV. Les lunettes de soleil sont importantes, mais ne suffisent pas toujours. Selon la taille du cadre, de la forme et de la position des lunettes, jusqu’à 45% des rayons UV peuvent encore atteindre les yeux des personnes que les portent. Les lentilles cornéennes à filtre UV sont un moyen efficace pour bloquer la lumière sur les côtés et empêcher les rayons UV nocifs d’atteindre la cornée et pénétrer dans l’œil. Ce ne sont pas toutes les lentilles cornéennes qui offrent une protection UV et il est important de vérifier avec votre docteur en optométrie pour savoir lesquelles sont faites pour vous.
            • Reconnaissez les symptômes de dommages oculaires causés par les rayons UV. Douleur immédiate, inflammation de la cornée et aversion à la lumière, notamment. Les brûlures causées par les rayons UV sont communément appelée flash du soudeur, cécité des neiges, globe oculaire qui a l’aspect du verre broyé, brûlures par flash électrique : tout dépend de la source des rayons UV. Si vous avez ces symptômes, consultez votre docteur en optométrie sur le-champ.

      Les symptômes énumérés ci dessus indiquent des dommages oculaires causés par l’exposition aux rayons UV, mais beaucoup de problèmes à long terme causés par une telle exposition ne produisent pas de symptômes. Pour en savoir davantage au sujet des dommages que les rayons UV ont peut-être déjà causés à vos yeux, consultez votre docteur en optométrie pour vous soumettre à un examen oculovisuel complet.